La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Vendredi 8 juin, sur le site de l’ENSM de Marseille, Olivier Varin, délégué régional a remis au nom de notre association Hydros, un chèque de soutien aux élèves de l’association HydroTech engagés dans la compétitionHydroContest 2018. Cette compétition est organisée par la Fondation Suisse Hydros, qui porte le même nom que notre association.

Premier concours étudiant dédié à l’efficience énergétique nautique et martime, l’HydroContest est un évènement mis en place en 2014 par la Fondation Hydros. Pour cette 5ème édition, la compétition se déroulera à Saint-Tropez du 2 au 9 septembre 2018.

Les membres d'HydroTech qui iront à Saint-Tropez en septembre prochain pour la compétition HydroContest sont :

- Titouan Posseme (2ème année)

- Cathy Lannuzel (2ème année)

- Valentin Lorenzato (2ème année)

- Nicolas Sauzet (2ème année)

- Loïc Peters (1ère année)

A la fois outil d’éducation, de sensibilisation et incubateur d’idées, HydroContest rassemble les futurs ingénieurs et architectes du monde entier autour d’une problématique commune : transporter plus, plus vite, en consommant moins d’énergie.

Les étudiants y sont invités à concevoir, fabriquer et piloter le bateau le plus efficient en terme d’énergie.

La Fondation Suisse Hydros fournit à chaque équipe le même moteur électrique et une bourse pour favoriser l’innovation. La quantité d’énergie à disposition est imposée pour parcourir une certaine distance et le classement est fait en fonction du temps de parcours ;

Les étudiants ont plusieurs mois pour concevoir et construire un ou deux bateaux, de dimensions maximales de 2.50m x2.50m x2.00m, avant de venir se confronter à leurs pairs sur un plan d’eau pendant une semaine.

Les équipes concourent dans deux catégories : celle du Transport de Masse qui simule le déplacement d’un cargo avec une charge de 200 kg de lests embarqués et celle des Embarcations Personnelles qui figure le transport de personnes sur un bateau de plaisance avec seulement 20 kg à bord.

De nombreux prix sont alors mis en jeu, en fonction des courses, des catégories ainsi que pour récompenser la meilleure communication, l’innovation, le respect et l’esprit d’équipe, valeurs fondamentales du concours.

Depuis sa création en 2014, l'association HydroTech rassemble des étudiants de l'ENSM Marseille afin de participer au concours international HydroContest.

Dans ce cadre, HydroTech encourage la création de projets, l’engagement personnel et le dynamisme des futurs officiers de la marine marchande.

Cette année, l'équipe HydroTech est composée de 8 élèves, soutenus par 4 professeurs du site marseillais. En totale adéquation avec la formation maritime dispensée à l'ENSM, les étudiants approfondissent et mettent en pratique leurs connaissances afin de répondre aux cahiers des charges du concours. Pour cela, ils disposent d'une salle de conception, avec des ordinateurs ayant des logiciels adaptés pour modéliser les idées, une salle de construction et un bassin pour pouvoir tester leurs prototypes.

Afin de répondre au mieux aux exigences d'HydroContest, l'équipe HydroTech s'articule autour de 4 pôles :

Conception de la propulsion et de l’électronique de commande

Etude hydrodynamique et conception de la coque légère

Etude hydrodynamique et conception de la coque lourdeCommunication.

Le concours HydroContest comportant deux catégories de navires : les "lourds", capables de supporter 200 kg de charge, et les "légers", transportant, eux, 20 kg de lest, les choix de l’équipe sont les suivants :

​« Par rapport aux frottements, notre équipe a choisi de présenter, dans la catégorie du transport de masse ("les lourds"), un semi-submersible avec une torpille. Dans un souci de moyens humain et financier, nous avons repris la coque de l'édition 2014 afin d'en modifier la structure, et ainsi respecter les plans imaginés et modélisés à la suite d'HydroContest 2017.

Concernant le second navire, nous avons décidé de garder la coque de 2017, qui s'était hissée en 6ème position, sur les 23 équipes, lors des qualifications. Devant son potentiel, nous avons donc opté pour sa réutilisation avec quelques améliorations ainsi qu'un rajout de foils. »

Tous ces renseignements sont tirés du site de l’association HydroTech.