La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Le mardi 3 mars 2009 la SNSM a organisé son
1° FORUM MER en SECURITE
avec le concours du ministère de l’intérieur et du MEEDAT ainsi que 22 de ses partenaires habituels.
Etat des lieux, progrès et recherche pour la sauvegarde de la vie humaine en mer.
Près de 400 personnes suivent les ateliers sur :
La sécurité des personnes au large et celle des personnes à partir du littoral.
L’Amiral Lagane va ouvrir dans le site de la SNSM www.merensecurite.org un espace de dialogue (boite à idées) pour que chacun vienne y déposer ses idées, dont certaines comme :
Si la VHF et la pyrotechnie sont plébiscités, il faut « croiser nos savoirs pour promouvoir une meilleure sécurité des personnes en mer », donc améliorer sinon créer entre tous les intervenants Administration, BEAMer, CROSS, SNSM, FIN, Associations, Loueurs, Cellule de Veille Sanitaire de bonnes relations pour développer un triangle vertueux :
CONCERTATION, ORGANISATION, INFORMATION-FORMATION
Une importante fiche d’étude de la situation de chaque plage, réalisée avec le concours de l’Université de Poitiers et la SNSM Charente maritime, pourrait être adoptée au plan national.
Coupler la formation au CRO à celle des permis ?
Bien des remarques s’appliquent tant au large que sur les 300 mètres placés sous la responsabilité des maires, où se concentre cependant les noyades et la bobologie.
L’ANEL (Association Nationale des Elus du Littoral) deviendrait le Conseil National de la Mer et du Littoral.
La destruction des fusées pourrait donner lieu à des exercices forts utiles, avec les plaisanciers voire le public. A cette occasion des relevés techniques précis de chaque tir permettraient la constitution de statistiques d’analyse de leurs performances et durabilité.
La percussion de radeaux périmés devrait être rendue courante lors d’exercices programmés dans les ports de plaisance…
Plus de 2000 fausses alertes sur 8000 annuelles nécessitent de la formation-prévention, voire de la répression ?
Des exemples de formation, vers de jeunes enfants (Morbihan) et ailleurs pour des femmes, confortent la nécessité des gestes de sécurité qui doivent devenir des réflexes, tout comme le port de la ceinture en voiture ! La SNSM va intégrer l’expérience Morbihan à son projet de former plusieurs milliers de très jeunes dès cet été entre 15 juillet et 15 août.
La sécurité des plages, dans certains sites, doit elle se limiter à la période juillet août ?
Certaines municipalités assurent déjà certains grands week-ends...
Bien d’autres idées sont attendues dans la boite www.merensecurite.org
Rendez-vous pris pour l’an prochain le2° FORUM MER en SECURITE
R. de Cayeux